FERMETURE DU FORUM
Vous trouverez les informations quant à cette décision par ici.

 :: New Taleston :: Main Street :: L'auberge :: Restaurant de l'auberge Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En cours | La belle est réveillée - Alexis & Gemma

avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Nov 2017 - 3:37
La belle est réveillée
Alexis Cooley | Gemma Harrison
Le vent soufflait dans les rues de New Taleston. Alexis tentait de se couvrir, une écharpe réchauffant son cou et ses mains, qu'elle engouffrait dans le doux tissu. La jeune femme n'avait jamais aimé le froid de ce monde qu'elle jugeait sans chaleur. Il faut dire qu'il n'était pas difficile de l'embêter. Elle n'était plus Alice, la jeune fille qui trouvait du bon dans tout ce qui l'entourait. Le temps avait laissé place au pessimisme et aux jugements faciles. Le soleil était devenu trop brillant, trop brûlant, trop absent. Le vent giflait et glaçait sans jamais rafraîchir. Et la neige. Oh, la neige. Qu'est-ce qu'elle la détestait...

Grelottante, Alexis poussa la porte du restaurant de l'auberge où elle restait le temps de comprendre ce qui se cachait derrière les habitants de cette ville étrange. Elle se murmurait à elle-même le soir qu'il valait mieux fuir avant que la folie ne reprenne le dessus et ne la fasse enfermer une fois de plus, mais chaque fois, elle se convainquait qu'elle devait en avoir le cœur net. Toute cette histoire ne faisait aucun sens. Comment pouvait-elle reconnaître des visages qui n'avaient jamais quitté New Taleston alors qu'elle n'y avait elle-même jamais mis les pieds ? Quelque part, elle tentait de se convaincre que si les médecins avaient eu raison quant à son enlèvement, alors peut-être le responsable se cachait-il ici. Pourtant, inconsciemment, elle savait bien que la raison était tout autre. Mais elle s'était laissée prendre à ce jeu une fois, elle ne comptait pas recommencer de si tôt.

À cette heure de la journée, il n'y avait pas grand monde de présents, à part quelques personnes qui tentaient de se réchauffer à l'aide d'une boisson chaude. Alexis ne se souciait même pas de ce qu'elle allait bien pouvoir acheter pour s'asseoir à une table. Tout ce qu'elle voulait, c'était fuir le froid glacial. Elle avait regretté d'être sortie dès l'instant où elle avait mis les pieds dehors, mais si elle voulait se procurer ses médicaments, elle devait bien aller à la pharmacie un jour ou l'autre. Heureusement, ses faux papiers avaient suffi à ce qu'elle obtienne ce dont elle avait besoin. Il faut dire qu'après plusieurs années à fuir, elle avait fini par trouver les bonnes personnes à qui demander des prescriptions falsifiées.

Alexis hésita un instant à monter à l'étage des chambres pour pouvoir s'isoler, mais si elle voulait comprendre ce qui se passait ici, elle allait devoir observer les gens de la ville. Et sans doute leur parler, aussi, mais chaque chose en son temps. Elle n'était pas pressée de socialiser avec qui que ce soit. Des années de solitude n'allaient pas s'évaporer en un instant, quand bien même ces personnes tenaient la vérité sur ce qui lui était arrivé des années plus tôt. Foncer dans le tas n'allait rien lui apporter de bon, de toutes façons, alors autant prendre les choses tranquillement. Pour l'instant, elle allait donc se contenter de regarder les quelques personnes présentes d'un œil discret, dans l'espoir de peut-être pouvoir trouver quelque chose pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gemma Harrison
Aurore - La Ténébreuse
Messages : 20
Date d'inscription : 19/11/2017
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Déc 2017 - 5:56
La belle est réveillée
Alexis Cooley | Gemma Harrison
L'avocate serrait la mâchoire, massant ses tempes. Elle n'avait pas entendu cette voix depuis si longtemps, mais depuis quelques jours, depuis l'arrivée d'un visage familier à New Taleston, ses prédécesseurs ne la quittaient plus, se succédant l'un après l'autre pour lui rappeler qu'elle était la Ténébreuse et qu'elle était mieux de ne pas l'oublier. Bien qu'elle désirait briser le sort qui pesait sur la ville depuis maintenant quatorze ans, Gemma -Aurore- devait avouer que l'idée d'endurer à nouveau leur présence ne lui plaisait guère.

« C'est un monde sans magie. Je ne devrais pas être capable de te voir. En fait, tu ne devrais même pas être ici. »

Le tic-tac de l'horloge était la seule chose qui l'empêchait de tenter inutilement d'étrangler sa vision. Bientôt, elle pourrait rentrer et rejoindre sa fille. Les voix étaient toujours plus calme quand Victoria était là, sans doute parce qu'elle refusait de les entendre quand l'enfant était proche. Elle avait peut-être succombé à la magie noire, mais elle refusait que sa fille en subisse les conséquences.

« Il n'y a peut-être pas de magie dans ce monde, mais même ici, la noirceur existe. Et c'est exactement ce que je suis : une représentation des ténèbres qui sommeil en toi. Vois ça comme ton inconscience qui t'éloigne de la lumière. Si tu me vois, c'est seulement parce que tu le veux, très chère. »

La voix provoquait en elle un frisson de dégoût. Au royaume enchanté, quiconque lui aurait parlé sur un ton aussi enjouer -à l'exception de Victorica, bien sûr- aurait dit adieu à son cœur. Elle n'aurait pas hésité à l'arracher et à l'écraser juste pour taire ce son insupportable. Pourtant, comme toujours, Gemma continuait la conversation avec celui qui sommeillait en elle, quelque part rassurée de se rapprocher un peu plus de ses pouvoirs. Elle en avait besoin si elle voulait se débarrasser de sa mère. Ça et elle y tenait, à sa magie noire.

« Je ne t'ai pas vue pendant quatorze ans. Je ne vois pas pourquoi la présence d'Alice y changerait quoi que ce soit. »

À nouveau, il riait. Son attitude était presque théâtrale, dénotant avec le monde dans lequel Gemma vivait maintenant. Tous les Ténébreux avaient une habitude de se faire remarquer, d'agir avec exagération. De véritables bouffons loufoques au possible. Il faut dire que les ténèbres jouaient beaucoup sur l'esprit. Difficile de ne pas perdre la raison avec cette petite voix qui vous parle littéralement.

« Parce que ta malédiction à toi, c'est d'être privée de tes si précieux pouvoirs. D'être privée des ténèbres. C'est pour ça que tu ne pouvais pas me voir plus tôt. Mais avec l'arrivée de mademoiselle Cooley en ville... »

Elle n'avait pas besoin qu'il termine la phrase pour comprendre. Tout allait changer et elle allait bien s'en assurer.

« ... la malédiction s'est affaiblie. »

Alors qu'elle disait cela, l'aiguille de l'horloge afficha seize heures. Elle pouvait enfin rentrer chez elle après une journée de travail longue et pénible. Ce n'était pas tant les documents qui l'embêtaient, même si elle préférait se concentrer sur des problèmes plus importants, mais plutôt être seule toute la journée dans ce bureau, aussi grand soit-il. C'est ces moments là que choisissaient les Ténèbres pour se manifester.

Sans plus attendre, elle se leva, une direction en tête. Elle ferait un petit détour pour passer au restaurant de l'auberge prendre deux boissons chaudes et une pâtisserie pour Victoria et irait ensuite la chercher à l'école, au sud de New Taleston. Une petite activité qui plairait bien à l'enfant, qui s'ennuyait d'elle dernièrement. Quelque part, Gemma se sentait coupable de délaisser sa fille pour se concentrer sur la malédiction, mais trouver un moyen de la briser était beaucoup trop important pour qu'elle se laisse distraire à tout va, même pour Victoria. Après tout, elle faisait cela pour elle aussi; Hanna n'était pas la seule à risque et même si elle l'aurait été, elle était de la famille autant pour Gemma que pour sa fille et aucune d'elles n'aurait voulu la perdre.

Le chemin vers le restaurant ne lui prit pas longtemps, Gemma préférant y conduire plutôt que de marcher. Avec la température qu'il faisait, c'était sans doute mieux ainsi, de toutes façons. Elle n'avait pas envie de tomber malade ou de risquer que sa fille attrape un rhume. Au moins, dans un véhicule, elles seraient au chaud. Quittant le confort de son siège chauffant, l'avocate s'extirpa de sa voiture, direction la porte d'entrée de l'auberge. Elle se dépêcha à entrer, n'appréciant pas le froid glacial à l'extérieur. Elle s'ennuyait bien du temps où elle n'avait pas à s'en soucier, ses pouvoirs la protégeant de ce genre d'intempéries. Devant elle, quelqu'un d'autre semblait tenter de se réchauffer, bloquant le passage et empêchant Gemma d'avancer suffisamment pour refermer la porte derrière elle. Un vent s'engouffrait dans la pièce, attirant les regards de quelques clients qui n'appréciaient pas le froid soudain.

« Excusez-moi, pourriez vous vous avancer ? Vous êtes dans le chemin. »

Si ses paroles semblaient presque cordiales, son ton lui ne l'était pas. Si la jeune femme n'avançait pas bientôt, Gemma ne lui faisait aucune promesse quant à ce qu'elle allait lui faire, si ce n'était que cela risquait de ne pas être plaisant à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy No More :: New Taleston :: Main Street :: L'auberge :: Restaurant de l'auberge-
Sauter vers: